Archive

Posts Tagged ‘épreuves écrites’

5 conseils pour préparer efficacement et réussir ses concours d’entrée aux grandes écoles

20 août 2011 5 commentaires

Nombreux sont les candidats aux concours d’entrée des grandes écoles post-bac, que celles-ci soient de commerce ou d’ingénieur. Or pour la plupart d’entre eux, se lancer dans de telles épreuves de sélection est une expérience nouvelle et parfois angoissante.
Ayant participé à plusieurs de ces concours et étant admis dans une école d’ingénieurs, je vais vous donner conseils et astuces pour bien vous préparer et être serein le jour J tout en donnant le maximum de vous.

 

L’avenir est à ceux qui se lèvent tôt !

Derrière cette expression je ne vous encourage pas à vous lever dès l’aube pour travailler et sombrer dans le surmenage au bout de quelques mois, non. Comprenez qu’en Terminale vos professeurs ne seront pas là à vous pousser pour travailler vos concours, ce n’est pas leur soucis, déjà qu’ils ont parfois du mal à faire travailler leurs élèves dans leur propre cours… C’est à vous de ne pas vous y mettre trop tard dans l’année !
Plus tôt vous commencerez la préparation, plus vous serez confiant, moins vous angoisserez et meilleur sera votre état d’esprit.
Commencer doucement la préparation vers les mois d’Octobre/Novembre pour des concours qui auront lieu en Avril/Mai, surtout si vous avez des lacunes est l’idéal. Se réveiller 1 mois avant vos épreuves serait déjà fort mal engagé !

 

Ne pas se décourager : la motivation est la clé du succès

Garder le moral, c’est important dans de telles périodes de préparation. Certains prennent des compléments alimentaires pour les mettre confiance, ça les rassure sur leurs capacités intellectuelles chaque jour. Ces compléments alimentaires sont disponibles sans ordonnance en pharmacie.
La bonne attitude à adopter est de se donner à fond pour réussir ces épreuves. La sélection se joue aussi sur la motivation des candidats, outre les entretiens de motivations que l’on peut trouver dans certaines épreuves d’admissions, votre motivation sera le leitmotiv qui vous poussera à travailler chaque jour. Elle peut faire la différence par rapport à d’autre candidats pas assez motivés pour travailler suffisamment voir pour travailler tout court. Et oui j’ai déjà vu certains candidats même s’ils sont minoritaires se présenter aux épreuves la fleur au fusil aux épreuves sans avoir rien préparé, soit disant « juste pour voir ».
Gardez donc à l’esprit que tous les candidats seront dans votre situation, et que c’est par votre travail et votre sérieux que vous allez faire la différence le moment venu.

 

Travailler régulièrement sur vos cours et des énoncés corrigés

S’il est essentiel d’avoir des annales des concours que l’on va passé, il est encore plus essentiel de travailler vos cours avant d’attaquer les annales. C’est du simple bon sens car étudier des énoncés dont vous ne connaissez pas encore les notions ne fera qu’embrouiller votre esprit et vous faire perdre du temps. Et le temps en Terminale c’est précieux, en particulier si vous avez des concours à préparer.
Organisez le temps que vous disposez le soir, le mercredi et les week-ends pour laisser une place aux révisions et à la préparation de vos concours. Vous éviterez ainsi de veiller tard le soir sur vos bouquins alors que vous avez cours le lendemain.
Sollicitez également l’aide de vos professeurs, ils seront ravis de répondre à vos questions. Lors d’un salon d’orientation post-bac, j’avais discuté avec un élève ingénieur qui m’expliquait qu’en Terminale pour préparer ses concours il demandait à ses professeurs certains cours importants qu’ils n’avaient pas encore vus en cours, histoire de prendre de l’avance (en effet, les concours peuvent parfois aborder des notions que vos professeurs n’ont pas encore vu avec vous et par ailleurs vous laisser un certain nombre de questions que vous pouvez passer). C’est une manière de faire.

 

Le calme et le silence sont vos amis !

Avant de débuter, installez-vous devant un bureau et assurez-vous d’être au calme, le bruit est l’ennemi de la concentration. Si vous avez un chien, des frères ou des sœurs qui sont des experts dans l’art de faire du bruit procurez-vous des boules Quies (ou autres marques) en mousse ! D’expérience personnelle c’est très efficace.
Insérées dans les oreilles, ces protections auditives très confortables et populaires notamment dans le milieu du spectacle réduisent de 25 décibels le niveau de bruit environnant, idéal pour réviser sereinement !

 

S’aérer l’esprit, se détendre : un esprit clair et détendu assimile mieux les notions !

En comparant vos révisions à une épreuve sportive je vous dirais qu’elles ne doivent pas constituer une épreuve de sprint mais au contraire une épreuve d’endurance. Vous avez du temps devant vous, ce qui est important c’est de tenir moralement et de retenir efficacement les notions sur la durée.
Des révisions efficaces sont le fruit d’un bon équilibre entre travail et détente.
Ne faites donc pas une croix sur vos passions, vos ami(e)s, au contraire. Ayez des moments de détente, prenez le temps de vous reposer.

 

 

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires ou sur facebook.com.

 

Sources images : uadf.over-blog.com
linternaute.com © Andres Rodriguez – Fotolia

Publicités

Le Baccalauréat 2011 restera dans les annales…

Bonjour à tous,

Ça faisait un petit moment que je n’avais pas repris la plume pour alimenter le blog, voici chose faite. Aujourd’hui je vais vous parler de quelque chose que chaque lycéen prépare et espère obtenir depuis ses années de Seconde : le Baccalauréat !

Moments solennels par excellence, les écrits du baccalauréat cette année ont été émaillés de nombreux accidents, notamment en série scientifique dont je fais partie.

Résumé des épreuves écrites :

  • Épreuve de Philosophie : Aucune fraude révélée jusqu’à ce jour
  • Épreuve d’Histoire Géographie : Aucune fraude révélée jusqu’à ce jour
  • Épreuve d’Anglais : Soupçon de fraude mis au jour concernant la divulgation des sujets d’expression écrite remettant en cause la validité de l’épreuve
  • Épreuve de Mathématiques : Fraude avérée avec divulgation d’un exercice de probabilité sur les quatre autres composant le sujet. Le ministère de l’Éducation Nationale a préféré supprimé l’exercice en question, pénalisant au passage de nombreux candidats, l’exercice était en effet de loin le plus facile de tout le sujet.
  • Épreuve d’Espagnol : Aucune fraude révélée jusqu’à ce jour
  • Épreuve de Physique-Chimie : Soupçon de fraude mis au jour à propos de la fuite du thème des principaux exercices (détartrant à base d’acide lactique/chute d’un boulet/Laser Mégajoule)
  • Épreuve de Sciences de la Vie et de la Terre : Aucune fraude révélée jusqu’à ce jour

Trois épreuves sur les sept ont posé ou sont soupçonnées de problèmes de fuites, du jamais vu dans l’histoire du baccalauréat. De quoi discréditer l’organisation et la valeur même du Baccalauréat ! Vous vous doutez bien que les Terminales Scientifiques ont été très remontées en voyant tous ces soupçons de fraude apparaîtrent, cela n’avait jamais été vu les années précédentes… Notamment du fait que ça remet en cause les notes que l’on pourrait avoir, et donc l’obtention du baccalauréat en lui-même.

Les candidats bacheliers notamment en S vivent l’un des plus gros couac dans l’histoire du Baccalauréat français, c’est en espérant que des leçons seront tirées de toutes ces fuites que je souhaite à la prochaine génération de Terminale une réussite au Baccalauréat !

%d blogueurs aiment cette page :